Exercice : Construire un personnage

Exercice : Construire un personnage

Le but ici est de construire un personnage après avoir listé plusieurs mots qui se réfèrent à lui. Il faut que ce personnage soit intégré dans une narration, pour ne pas uniquement se contenter de descriptions.

  • – Mystérieux
  • – Excentrique
  • – Dans sa bulle
  • – Très imaginatif
  • – Rassurant
  • – Drôle
  • – Émouvant
  • – Conteur
  • – Aristocrate
  • – Tête en l’air
  • – Écrivain

Il est tard, la nuit est tombée depuis bien longtemps. Les lumières sont éteintes au 14 rue Desmarets, toutes sauf cette petite fenêtre sous le toit d’où pointe une faible lueur dorée. C’est dans cette mansarde, au dernier étage de son manoir, que Baba a choisi d’installer son bureau, et c’est là qu’il passe ses soirées à écrire, inlassablement. Ce soir ne fait pas exception à la règle, le vieil homme est assis à son bureau recouvert de papiers et de babioles en tout genre et il écrit, le dos courbé vers l’avant. Son stylo gratte presque compulsivement la feuille devant lui. Il est tard, mais il ne peut pas s’arrêter. Comme tout écrivain, il est pris par la frénésie de la création, il invente et immortalise les aventures de ses personnages, Bout’chou, Camomille et la Sorcière aux cheveux verts. La lumière à son bureau vacille. A-t-il payé la facture d’électricité ce mois-ci ? Il serait bien capable d’avoir oublié. Après tout, il a bien fait verser 15 000 francs de fioul dans la cuve de son voisin au début de l’hiver … Mais Baba chasse cette pensée de son esprit et plisse les paupières pour mieux se concentrer. Ses yeux d’un bleu intense, glacés, et pourtant si réconfortants, sont fatigués à force de suivre le rythme de sa plume, mais il refuse de s’arrêter. Il a tant de choses à raconter, tant d’histoires à offrir au monde.

Il a toujours eu l’âme d’un conteur. Quand il vivait encore au Baillage, son château familial, un rien pouvait donner lieu à une histoire. Cette trappe au fond du jardin, ne serait-elle pas l’entrée du repère de la Sorcière aux cheveux verts ? Baba aime raconter, mais il est d’autant plus passionné par l’écriture. Ses mains, ridées par l’âge, en attestent, il a ces petites boules caractéristiques des auteurs sur les doigts à force de manipuler son stylo.

Le réveil posé près de lui émet une faible sonnerie pour annoncer qu’il est minuit. Baba n’y fait pas attention tout de suite. Il est trop pris par ce qu’il écrit. Mais bientôt, sa vue se brouille, à cause de la fatigue et de l’effort qu’il vient de fournir. Il recule contre le dossier de sa chaise et soupire en passant l’une de ses mains dans ses cheveux d’un blanc de neige, toujours soigneusement coiffés. Baba est peut-être continuellement perdu dans ses pensées, mais il a toujours pris grand soin de son apparence.

Il jette un œil au réveil et fronce le nez avec agacement. Sa femme sera encore mécontente. Il sait bien que ce n’est pas raisonnable à son âge de travailler aussi tard. Il se redresse sur sa chaise et sent son dos craquer après avoir été tendu plusieurs heures dans la même position. Il baisse les yeux vers ses vêtements, une chemise blanche et un pantalon noir. Il va devoir trouver le courage de se mettre en pyjama. Il lance un regard à sa feuille, où il a laissé une phrase en suspens. La tentation est forte, mais la fatigue est plus grande. La suite de l’histoire attendra demain.

< Atelier d'écriture



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *