Réécrire un film ? Daemon & Le Démon de Notre-Dame

Réécrire un film ? Daemon & Le Démon de Notre-Dame

Plusieurs fois en regardant un film, en tant que fervente lectrice, je me suis dit : « Ça serait quand même méchamment stylé en livre ». Malheureusement, tous n’ont pas droit à une version papier, ce qui est bien dommage … C’est là que j’ai eu l’idée : mais pourquoi je ne les écrirais pas héhé ?

J’ai pensé à faire cela après avoir trouvé à la Fnac l’adaptation écrite du film de Tim Burton Alice au Pays des Merveilles. J’ai réalisé que c’était donc tout à fait possible de réécrire un film. C’est ce qui m’a motivée à me lancer. Depuis un moment, j’avais une idée qui me trottait dans la tête, écrire une espèce de fanfiction de Notre-Dame de Paris, mais où Quasimodo serait un démon vivant caché dans la cathédrale. J’y avais pensé en allant dans la cathédrale Saint-Étienne de Bourges, que j’adore, et où il y a plein de coins et de recoins qui auraient fait de bonnes cachettes pour un habitant clandestin. Comme j’ai adoré Le Bossu de Notre-Dame de Walt Disney, j’ai décidé d’en faire une adaptation écrire, en changeant quelques détails pour correspondre à mon idée de base. Et c’est ainsi que j’ai commencé à écrire Le Démon de Notre-Dame.

Quelle technique ?

Réécrire un film n’est pas une activité de tout repos. Du moins, pas comme j’ai décidé de le faire. Heureusement, le premier film que j’ai choisi d’adapter est plutôt court, comme beaucoup de dessins animés. J’ai dans un premier temps choisi mes personnages, pour m’approprier l’histoire. J’ai changé leurs noms et leurs descriptions. Je crois que j’avais un peu craqué à l’époque, ne me demandez pas pourquoi, mais Phoebus est devenu Anakin Skywalker. Oui, oui. Mais le but de cette histoire n’était pas d’être lue par quelqu’un d’autre que moi, et j’hésite encore à la partager aujourd’hui. J’ai ensuite regardé le film en mettant sur pause environ toutes les cinq secondes pour décrire ce que je voyais, aussi bien au niveau des décors que des actions, et pour retranscrire avec fidélité chacun des dialogues. Croyez-moi, ça prend un temps infini ! Mais j’étais très contente du résultat, que vous pouvez admirer sur la photo qui illustre cet article.

Et l’histoire, qu’est-ce que c’est ?

La même que Le Bossu de Notre-Dame – l’histoire de Disney hein, pas de Victor Hugo. En gros, un jeune démon, fils d’une gitane, est recueilli par le juge Menken (Frollo, donc) dans Notre-Dame. Un jour, une gitane nommée Celebriän va entrer dans la cathédrale pour réclamer le droit d’asile, car Menken veut la faire arrêter pour sorcellerie. Le démon la voit et tombe aussitôt amoureux d’elle. Mais c’est sans compter l’arrivée intempestive d’Anakin, un soldat un peu trop curieux. Bref, la même histoire que les aventures de Quasimodo et Esméralda, mais le bossu doublé par Francis Lalanne est devenu un beau démon, comme j’aime en mettre dans toutes les histoires mouahaha (oui, c’est un rire démoniaque).

Et Daemon, c’est quoi ?

Je pense faire prochainement un article qui parle plus en détails de cette histoire, puisqu’elle est publiée sur mon Wattpad. Mais pour rester dans mon ambiance démoniaque, j’ai décidé après avoir terminé Le Démon de Notre-Dame de réécrire le film Hellboy, que j’avais vraiment adoré, en y insérant mes personnages, bien évidemment. Ce film était plus long, j’ai mis plus longtemps à l’adapter en version papier, mais j’en suis venue à bout et je l’ai fait imprimer, comme le montre la photographie. Et quand je me suis inscrite sur Wattpad, je me suis dit : « Eh, mais pourquoi ne pas la publier ? Elle est chouette cette histoire ! ». Donc voilà comment je me suis retrouvée avec deux nouveaux livres sortis de nulle part à ajouter à ma bibliographie.

D’autres projets à venir ?

Des projets, j’en ai toujours plein ! Et en ce qui concerne les réécritures de films, j’en ai quelques-uns sous le coude. J’avais commencé à adapter Constantine (la version avec Keanu Reeves), Voyage au centre de la Terre (avec Ben Fraser) et St Trinian’s. Je les ai mis entre parenthèses, le temps d’écrire autre chose, mais je ne les oublie pas. J’avais également l’audacieuse idée de réécrire Avengers, pour qu’il accompagne ma fanfiction de X-Men, qui se passe dans le même univers. On verra ce que l’avenir en dira ! En attendant, n’hésitez pas à me dire quel(s) film(s) vous aimeriez voir adapté(s) en roman !

< Autres



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *