Comment se sentir bien dans son bureau d’écrivain ?

Comment se sentir bien dans son bureau d’écrivain ?

Le bureau d’écrivain. Je vous avoue que c’est quelque chose qui m’a toujours fait rêver. Avoir une pièce rien que pour soi pour écrire, écrire et encore écrire. Certains ont la chance d’avoir cet endroit rien que pour eux. D’autres doivent se contenter d’un bureau dans un coin de leur chambre (c’est mon cas). Peu importe votre situation, il est important de vous sentir bien dans l’endroit où vous allez écrire. Voilà pourquoi j’ai décidé de vous donner quelques conseils.

Bureau pour écrire

Une chambre à soi

Virginia Wolfe décrivait son bureau d’écrivain comme une « chambre un soi », un lieu qui nous appartient et dans lequel nous pouvons créer, librement. Un lieu entièrement dédié à la création, à la réflexion, à la créativité. Bref, au travail d’écrivain.

Nombreux sont les auteurs à avoir eu leur propre bureau réservé à leur processus d’écriture. Flaubert avait son célèbre Gueuloir, où il s’enfermait pour « gueuler » ses dialogues et voir s’ils sonnaient bien. Stephen King a son bureau dans lequel il se barricade et dont il ne sort qu’une fois ses dix pages quotidiennes écrites. Samantha Bailly a sa propre pièce qu’elle présente dans l’une de ses vidéos.

Ce lieu a vraiment de quoi faire fantasmer, encore plus lorsque l’on souhaite être un écrivain à plein temps. Petite, je me souviens de mes visites à Dieppe, chez mon grand-oncle Jean-Marc de Foville, auteur. Il avait ce bureau rien qu’à lui, au dernier étage de son étrange maison, isolé des autres pièces et aménagé comme une cabine de bateau.

Malheureusement, tous les auteurs n’ont pas la chance – ou pas l’envie – d’avoir un endroit spécifique pour écrire. Jane Austen, par exemple, devait se contenter d’un guéridon dans le salon familial, sur lequel elle écrivait pendant que sa mère et sa sœur lisaient.

Certains écrivains peuvent écrire n’importe où. Mais il peut être judicieux de se réserver un coin rien qu’à soi pour y prendre ses marques et écrire régulièrement. Une chambre à soi, ou un bureau dans votre chambre. L’essentiel est de vous réserver un endroit qui vous plaise, dans lequel vous vous sentez bien. Un endroit pour vous retrouver seul face à vous-même et pour écrire.

Ordonné ou bordélique ?

Chez les artistes, il y a deux écoles : les artistes ordonnés et les artistes bordéliques. Personnellement, je suis de la première équipe, à l’extrême même, car je suis très maniaque.

En aménageant votre coin d’écriture, veillez à être en adéquation avec votre tempérament. Il faut que votre environnement vous plaise, que vous vous sentiez bien en son sein pour avoir envie de créer. À moins que vous ne soyez comme Marcel Proust et que vous préféreriez écrire dans les pires conditions, allongé avec le cou tordu ? Là encore, il y a deux écoles…

Je vous conseille néanmoins de miser sur le pratique. Si jamais une idée vous frappe subitement, il faut que vous puissiez la noter vite avant qu’elle ne disparaisse de votre esprit (la frustration ultime). Prévoyez de quoi noter à portée de main, dans un tiroir, sur votre bureau. Bref, faites que ce soit accessible, et pas enseveli sous des tonnes de feuilles et livres divers.

Apprenez à gérer votre espace, organisez-vous pour retrouver facilement ce que vous cherchez. Gardez proche de vous les choses nécessaires à votre écriture :

  • Des feuilles et des stylos, si vous écrivez à la main
  • Vos plans et fiches lieux et personnages si vous en faites
  • Des livres sur le sujet que vous traitez
  • Un dictionnaire de synonymes, de symboles, d’antonymes…
  • Votre carnet à idées
  • Votre ordinateur

Toutefois, pour éviter la procrastination, mieux vaut garder votre smartphone et tous vos réseaux sociaux loin de votre pièce. Ou bien faites comme moi : pas de téléphone, donc pas de tentation 👌

Bureau d'écrivain

S’entourer d’objets qui vous plaisent

Je l’ai dit, il vaut mieux que vous vous sentiez bien dans votre bureau d’écrivain. Façonnez un lieu qui vous ressemble, qui reflète votre personnalité, vos envies, votre passion créative.

Si vous aimez l’ordre par exemple, mais que votre bureau est un véritable capharnaüm, je doute que vous puissiez vous concentrer. Je sais que pour ma part, je suis incapable d’écrire si la pièce dans laquelle je suis est en désordre. Ça me bloque complètement !

La décoration est très importante, car elle aura une influence directe sur votre créativité. Vous pouvez ainsi vous entourer de plantes, de bibelots, de tableaux, de livres… Bref, choisissez des objets que vous aimez et qui vous procurent du plaisir (coucou Marie Kondo).
Pour le moment, j’écris sur mon bureau d’étudiante, dans un coin de la chambre que je partage avec mon conjoint. C’est aussi là que je travaille au quotidien, puisque je travaille de chez moi. Mais d’ici quelques années, mon objectif serait de déménager et d’avoir ma propre pièce d’écriture. Vous pouvez être sûr que j’y mettrai tous les objets qui me tiennent à cœur et qui m’inspirent, à commencer par les magnifiques illustrations que Zora Kaylin et Loweana ont faites de mes personnages.

Et si vous manquez d’inspiration ? Un comble pour un écrivain, diront certains, mais personnellement, je n’ai aucune idée en ce qui concerne la décoration générale. Pour cela, n’hésitez pas à aller voir des photos de bureaux d’autres écrivains, ou alors des images sur des réseaux sociaux tels que Pinterest ou Instagram. Vous verrez, on y trouve de vraies pépites !

Alors, qu’avez-vous fait de votre bureau d’écrivain ?

< Articles



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *