Routine d’écriture : 8 méthodes d’auteurs du web pour vous inspirer

Routine d’écriture : 8 méthodes d’auteurs du web pour vous inspirer

Les écrivains et leur routine d’écriture font souvent rêver. Ou complexer ! On pense notamment à Stephen King et ses 10 pages quotidiennes. À Amélie Nothomb qui écrit tous les jours de 4h à 8h du matin. Ou encore à Balzac, un écrivain nocturne. Difficile d’atteindre leur niveau de discipline, surtout quand on travaille ou qu’on est étudiant. Voilà pourquoi j’ai décidé de changer des auteurs classiques. Laissez-moi vous présenter la routine d’écriture de 8 écrivains auto-édités ou actifs sur Internet.

Vous y découvrirez le quotidien de Christelle Lebailly, J. James, Mademoiselle Cordélia, Ielenna, Laura Ferret-Rincon, Jupiter Phaeton, Tiphs et moi-même.

routine d'écriture créative

1. Christelle Lebailly

Christelle Lebailly est une « authortubeuse », un écrivain qui propose des vidéos de conseil d’écriture sur YouTube. Auto-éditée, elle a écrit plusieurs romans, dont le dernier, Un détour pour l’Enfer, vient de paraître.

Christelle travaille chez elle. Elle partage ses journées entre l’écriture de ses romans, la création de ses vidéos et de son podcast Le Typoteur et ses prestations de bêta-lecture et de conseil éditorial. Si elle essaye d’écrire tous les jours, elle préfère ne pas avoir de routine d’écriture préétablie. En effet, elle considère qu’une routine est là pour la servir, et non pour l’asservir. Néanmoins, ses séances d’écriture s’articulent toujours autour de sa journée de travail, de 9h30 à 19h30.

La routine d’écriture de Christelle Lebailly

Actuellement, Christelle Lebailly se lève vers 6h. Après le petit déjeuner, elle écrit entre 500 et 800 mots, toujours sur ordinateur. Elle n’aime pas écrire à la main, car elle trouve cela trop lent. Elle utilise cependant de nombreux carnets et feuilles volantes pour noter ses idées. Pour ne pas se perdre, elle garde toujours tout à portée de main quand elle écrit. En guise d’ambiance, elle met généralement de la musique à fond. Soit instrumentale, soit folk anglo-saxonne, mais d’artistes inconnus pour ne pas être parasitée par des airs familiers.

Sa séance d’écriture finie, elle promène son chien et s’accorde 30 minutes de sport. Puis, elle commence à travailler aux alentours de 9h30. Ses matinées sont très actives, entre l’écriture de ses scripts, le tournage de ses vidéos, l’enregistrement de ses podcasts. Si elle en a le temps, elle réfléchit en parallèle à ses intrigues et se réserve parfois du temps pour faire quelques recherches. L’après-midi est généralement plus calme, avec la gestion des réseaux sociaux et des mails. Si l’inspiration est au rendez-vous, Christelle écrit parfois en fin de journée. Ses soirées sont consacrées à la lecture ou au visionnage de séries.

Un encas pendant l’écriture ?

Jamais de nourriture, mais elle a toujours un verre de citronnade rempli à ses côtés. Ainsi, dès qu’elle bute sur un passage, elle boit une gorgée, ce qui l’aide à clarifier son esprit.

Vous pouvez retrouver Christelle Lebailly, ses livres et ses conseils sur sa chaîne YouTube, mais également sur son site internet.

authortube

2. J. James

J. James est notamment l’auteur de la saga fantastique Les Tribulations de Lady Grant, un voyage en pleine Égypte du XXe siècle. Cette série est auto-éditée et a été financée grâce à Ulule. Étant mère d’un enfant en bas âge, trouver du temps pour l’écriture n’est pas toujours facile. Encore moins de concilier tout cela avec son travail et sa vie de famille. Maintenant qu’elle peut s’adonner à l’écriture à plein temps, elle a réalisé qu’elle était très productive le matin.

La routine d’écriture de J. James

J. James commence donc à écrire à 9h jusqu’à 12h-12h30, où elle fait une pause déjeuner. Pour travailler efficacement, elle a besoin que son bureau soit propre et ordonné. De plus, elle accompagne ses séances d’une playlist adaptée aux scènes qu’elle invente. Elle est plutôt team ordinateur, surtout qu’elle a un clavier qu’elle apprécie tout particulièrement. Cependant, elle prépare en amont ses récits sur un cahier, en commençant généralement par les personnages.

Le début d’après-midi est consacré à des recherches – historiques généralement – pour son histoire, ainsi qu’à la création de posts pour ses réseaux sociaux. Elle reprend l’écriture vers 14h30-15h, jusqu’à aller chercher son fils à l’école. Si l’inspiration est au rendez-vous, elle s’octroie une nouvelle séance d’écriture le soir. Elle a notamment un gros pic de production aux alentours de 23h. Pour elle, l’essentiel est d’écrire, et si elle n’y arrive pas, elle tente d’écrire au chose.

Un encas pendant l’écriture ?

Du thé, et parfois, si elle est toute seule, un petit goûter à 16h.

Vous pouvez retrouver J. James et ses livres sur sa page Facebook ou sur son site internet.

cleaning desk

3. Mademoiselle Cordélia

Mademoiselle Cordélia fait partie de la communauté des « authortubeurs ». Elle donne sur sa chaîne des conseils d’écriture. Elle y présente également de nombreuses œuvres s’articulant autour du mouvement LGBT+. Elle a auto-édité des romans et des nouvelles, notamment Tant qu’il le Faudra, qu’elle a fini récemment, sur Wattpad. Un de ses livres, Alana et l’enfant vampire, est quant à lui publié aux éditions Scrinéo.

Pendant un temps, Mademoiselle Cordélia a dû allier son activité d’écrivain à un travail salarié. Elle écrivait donc pendant sa pause de midi ou le soir en rentrant chez elle. Mais au cours de cette dernière année, elle a pu se consacrer à l’écriture à plein temps. Cela lui a permis d’instaurer une véritable routine créative. Cette routine, elle l’applique toute la semaine, parfois le samedi, mais rarement le dimanche.

La routine d’écriture de Mademoiselle Cordélia

Mademoiselle Cordélia est particulièrement productive le matin. Ainsi, elle place en priorité ses sessions d’écriture à ce moment-là de la journée, généralement de 10h à 13h. Son objectif est d’écrire en continu, avec quelques petites pauses pour regarder son téléphone. Mais si elle commence une autre activité, elle peine à se remettre dans l’écriture par la suite.

Chez elle, pas de musique, rien d’autre que son ordinateur portable. Elle n’écrit à la main que pour noter ses idées, mais elle a vite mal au poignet à force de griffonner sur le papier. Elle aime particulièrement sortir de chez elle pour aller travailler dans un café ou dans une médiathèque. Quitter sa maison lui donne le sentiment de se rendre au travail. Elle est ainsi plus productive et motivée à écrire. Dans ces cas-là, si l’environnement est trop bruyant, elle enfile son casque et lance une playlist au hasard qui fait seulement office de fond sonore.

Un encas pendant l’écriture ?

Jamais. Généralement, elle boit un chaï latte. Elle mange aussi un english muffin ou des tartines à l’avocat, mais toujours avant ou après sa séance d’écriture.

Vous pouvez retrouver Mademoiselle Cordélia et son univers sur son site internet et sur son compte Wattpad.

vampire

4. Ielenna

Ielenna écume l’Internet littéraire depuis déjà de nombreuses années. Après s’être fait connaître sur Skyrock grâce à sa fanfiction Ludo Mentis Aciem (terminée tout récemment), elle a auto-édité sa saga fantasy Les Chroniques des Fleurs d’Opale.

La routine d’écriture de Ielenna

Chez Ielenna, chaque jour est différent. Ergothérapeute à son compte, elle allie 45 heures de travail hebdomadaires avec sa vie d’écrivain, son couple et ses autres occupations. Elle regrette un peu de ne pas avoir de routine d’écriture établie. Néanmoins, elle apprécie cette beauté du quotidien qui évite toute lassitude. Mais malgré sa vie très remplie, Ielenna reste néanmoins un auteur très prolifique. Sa bibliographie déjà bien fournie en atteste.

Généralement, ses séances d’écriture ont lieu le soir, après 21h. Ielenna s’installe sur son canapé, à défaut de son bureau qui a tendance à trop la distraire. Elle écrit toujours sur un ordinateur portable, pas de fixe pour éviter d’avoir à transférer ses derniers fichiers en date. Elle n’écrit pas non plus à la main, car elle trouve cela trop lent, et donc frustrant. De plus, elle accompagne généralement ses séances de musique symphonique, qu’elle fait varier selon l’ambiance du chapitre qu’elle écrit. Si elle a besoin de faire des recherches, elle les fait sur le moment, en parallèle de son écriture. Elle n’a pas nécessairement besoin de préparer un plan avant de se lancer dans un récit. Cela dépend de son histoire et de ses idées.

Paradoxalement, Ielenna est très productive le matin. Cependant, elle ne peut se permettre de sacrifier son sommeil par rapport à son travail. Elle se rattrape donc le week-end, avec des séances d’écriture matinales. Et si elle le peut, elle écrit dans un café ou dans le train. Ces lieux la coupent de toute distraction et stimulent sa créativité.

Un encas pendant l’écriture ?

Du thé mûre-myrtille ou du thé vert à la menthe. Elle l’accompagne de chocolat noir, si possible au sésame, et d’une bougie parfumée. Selon elle, quand le thé est terminé, c’est le signe qu’il faut aller se coucher !

Vous pouvez retrouver les livres de Ielenna sur son site internet et ses fanfictions sur son compte Wattpad.

harry potter

5. Laura Ferret-Rincon

Laura Ferret-Rincon est auteur à temps plein. Elle partage son quotidien entre ses histoires à elle et les commandes d’une maison d’édition, pour qui elle travaille comme rédactrice. Par ailleurs, son roman Comme sur des roulettes est publié paru chez Nats Éditions.

La routine d’écriture de Laura Ferret-Rincon

En général, Laura Ferret applique sa routine d’écriture la semaine, et parfois le week-end si elle est inspirée. Puisque son métier consiste à écrire, elle coupe ses journées en deux. Pour elle, une journée de 10 heures d’écriture est contre-productive et mine son moral et sa créativité. Elle se lève donc à 7h30, avec des horaires calés sur ceux de son conjoint. Pour se mettre dans le bain en douceur, elle regarde ou lit différents contenus en rapport avec l’écriture. Elle veut à tout prix éviter de procrastiner pendant sa journée. Elle est d’ailleurs l’auteur d’un livre sur le sujet (Échappez-vous du labyrinthe de la procrastination). Ainsi, elle fait le ménage, range son appartement et vérifie ses réseaux sociaux avant de travailler. Cela lui évite d’avoir à le faire par la suite.

La matinée de Laura Ferret s’étale de 9h à 12h30 et est consacrée à l’écriture des livres commandés. Après manger, elle passe son après-midi à écrire ses projets personnels jusqu’à 17h environ. Elle utilise pour cela le logiciel Scrivener, sur ordinateur. À la suite de sa séance, elle s’arrête pour sortir un peu. Elle parvient à trouver un réel équilibre entre l’écriture professionnelle et personnelle. Parfois, elle doit se consacrer à plein temps à une commande pendant plusieurs jours. Dans ces cas-là, elle prévoit par la suite des jours de rattrapage pour écrire ses romans.

Chez Laura Ferret, il n’y a pas de méthode préétablie. Parfois, elle va faire un plan, parfois non. Néanmoins, elle écrit toujours en musique. Après en avoir trouvé une qui correspond à la scène qu’elle écrit, elle peut l’écouter en boucle pendant des heures. Son coup de cœur ? Nightwish.

Un encas pendant l’écriture ?

Pas du tout, elle ne boit et ne mange rien le temps de ses séances d’écriture. Elle se laisse parfois tellement happer par son texte qu’elle en oublie de faire des pauses cappuccino pour recharger ses batteries.

Vous pouvez retrouver Laura Ferret-Rincon et ses conseils d’écriture sur son site internet.

listen music

6. Jupiter Phaeton

Jupiter Phaeton est, en plus d’être un écrivain auto-édité, une véritable machine de guerre. Avec 5 sagas différentes, dont Ryvenn et Archibald Skye, elle vit aujourd’hui de sa plume. Pour cela, elle s’impose une routine d’écriture stricte, tous les jours sans exception.

Pour Jupiter Phaeton, il est essentiel d’avoir un rythme régulier et de ne jamais le briser pour garder le cap. Certains considèrent que sa discipline est un peu trop sévère. Cependant, elle en a besoin pour rester cadrée et ne pas s’éparpiller. C’est ce qui lui permet de se concentrer sur ses histoires et d’être aussi prolifique.

La routine d’écriture de Jupiter Phaeton

La journée de Jupiter Phaeton commence vers 5h30 ou 6h. Elle fait un peu de sport et de méditation avant d’entamer sa séance d’écriture quotidienne à 7h ou 7h30. Il s’agit là du moment le plus important de sa routine. La seule chose qui ne diffère jamais d’un jour à l’autre. Elle écrit pendant 1h30, jusqu’à atteindre ses 5000 mots journaliers. Interdiction de quitter sa chaise tant que ce n’est pas fait. Ce n’est qu’une fois cette tâche accomplie qu’elle peut choisir de prendre sa journée pour elle ou de continuer de travailler.

Cette séance se déroule la plupart du temps à la table de sa salle à manger. Elle y adopte parfois des positions de yoga étranges pour écrire, à la stupéfaction de sa colocataire. Il lui arrive également de sortir écrire dans un café, histoire de changer un peu d’air. En tout cas, elle a besoin de musique et d’être dans un espace vaste, qui respire, pour ne pas se sentir étouffée.

En général, Jupiter Phaeton prend une courte pause après sa séance d’écriture, puis elle se remet au travail. Elle gère ses mails, ses réseaux sociaux, son blog, ses projets en cours… En tout cas, elle n’écrit plus dans son histoire de la matinée. De midi à 17h, elle prend du temps pour elle, profite de son chien Nala, fait du sport, cuisine… Ce n’est qu’à partir de 17h qu’elle se remet au travail, que ce soit de l’écriture ou des projets annexes. Par ailleurs, Jupiter écrit sur ordinateur, que ce soit ses romans ou ses idées. Elle utilise un logiciel synchronisé avec son smartphone pour retrouver chaque note faite lors d’une sortie. Sa journée de travail se termine après le repas du soir par la lecture de manuscrits qu’on lui envoie pour un accompagnement en auto-édition.

Un encas pendant l’écriture ?

De la tisane, car l’eau, c’est la vie.

Vous pouvez retrouver Jupiter Phaeton et son univers sur son blog d’écrivain.

write fast

7. Tiphs

Tiphs est connue sur Internet comme illustratrice, mais également comme écrivain. Après avoir écumé le Skyrock littéraire, elle a publié récemment son histoire Le Chant des voiles (anciennement Une sombre histoire de pirates) sur Wattpad. Son premier roman publié, Allunia, est quant à lui à paraître aux Éditions Plume Blanche en avril 2021.

La routine d’écriture de Tiphs

Illustratrice à son compte, Tiphs doit organiser son emploi du temps entre son activité de freelance et ses sessions d’écriture. Son objectif est d’écrire tous les jours. Si son planning ne le lui permet pas, elle se donne un minimum de trois jours par semaine. Elle dit elle-même vouloir finir ses projets avant de mourir. Pour cela, elle s’impose une régularité pour avancer à bon rythme.

Oiseau de nuit, Tiphs n’écrit jamais le matin et rarement l’après-midi. Ses séances d’écriture commencent en soirée, avec un grand pic de productivité vers 1h ou 2h du matin. Il lui faut en général un bon moment pour démarrer et se mettre dans l’ambiance de ce qu’elle écrit. Par conséquent, elle se réserve au minimum 2 à 3 heures pour chaque session. Et pour garder le cap, elle se sert de la méthode Pomodoro qu’Inès Sivignon vous expliquera mieux que moi.

Comme nombreux de ses pairs, Tiphs écrit sur ordinateur. Elle a la particularité d’utiliser TextEdit, le logiciel tout simple de prise de notes sur Mac. L’écriture à la main est réservée pour ses déplacements. Dans ces cas-là, elle utilise son carnet à idées qu’elle retourne, pour séparer le récit de ses notes.

Avant de se lancer dans l’écriture, Tiphs a besoin de faire le plan de son intrigue. Elle doit savoir où elle va pour disséminer des indices invisibles à la première lecture. Néanmoins, elle ne s’empêche pas de s’écarter du plan initial si elle a de nouvelles idées. Pour rester à jour, elle utilise un tableau. Dedans, chaque ligne contient un chapitre, son action principale, son point de vue et sa chronologie. Il peut arriver qu’elle modifie de nombreuses fois son plan. À titre d’exemple, elle dénombre pas moins de 8 rectifications depuis qu’elle a commencé le tome 2 d’Allunia.

Un encas pendant l’écriture ?

Du thé, qui marque le début de la séance d’écriture.

Vous pouvez retrouver Tiphs, ses livres et ses magnifiques illustrations sur son compte Instagram.

pirate

8. Mélany Bigot

Pour finir, terminons quand même par ma routine, car je suis moi-même auto-éditée et active sur les réseaux. Pour rappel, j’ai écrit plusieurs romans et ma saga de fantasy Abby McAlban est auto-éditée depuis 2012. Mon roman Quand gronde le tonnerre, lui, est à paraître très prochainement.

La routine d’écriture de Mélany Bigot

J’ai longtemps peiné à avoir une discipline pour l’écriture. En effet, il a fallu attendre janvier 2020 pour que je décide d’écrire tous les jours sans exception. Engagement que j’ai respecté jusque-là en notant mes mots quotidiens dans un carnet.

Ma journée s’articule autour de l’écriture littéraire et de mon activité de rédactrice-correctrice freelance. Je me lève vers 9h et j’allume directement mon ordinateur, au saut du lit, pour écrire 30 minutes non-stop. Pas de petit déjeuner, pas de blabla, pas de réseaux sociaux. Juste de l’écriture brute. Généralement, j’atteins 1000 – 1200 mots et j’arrête pour entamer ma journée de travail.

Le matin, je travaille généralement pour moi : réseaux, mails, devis, articles pour mes blogs… Vers midi, j’attaque mes missions clients. Je prends une rapide pause pour manger et je travaille sans arrêt jusqu’à 20h. Là, je fais une longue pause pour manger et discuter avec mon copain. Et vers 21h30, je m’y remets : écriture de mon roman jusqu’à ce que je me couche, aux alentours de minuit. Généralement, je travaille chez moi. Mais une fois par semaine en général, j’aime aller dans les deux cafés fétiches, l’Anticafé ou le Gentle Cat.

Le week-end, je ne travaille que pour moi. Je me lève plus tard, je fais ma demi-heure d’écriture. Ensuite, je travaille sur mes divers projets et je me remets à l’écriture en fin de journée. Mon allié pour affronter la journée ? Mes écouteurs avec des musiques épiques en boucle. J’ai de grosses lubies musicales. Il m’arrive de passer une semaine en écoutant la même musique en boucle (Lindsey Stirling – Master of Tides). Et je ne quitte pas mon ordinateur. Il n’y a que lorsque je note mes idées de romans que j’écris à la main. Soit dans un carnet ou sur une feuille.

Un encas pendant l’écriture ?

Du cappuccino parfum chocolat viennois en masse, ou du caramel macchiato si je suis à l’Anticafé.

Vous pouvez me retrouver sur ce blog, forcément. Mais aussi sur mon site professionnel de freelance et sur mon profil LinkedIn, avec mes posts en tant que sniper des fautes d’orthographe.

tonnerre

Voilà, j’espère que ces routines d’écriture vous auront plu et donné envie d’écrire, mais aussi de découvrir l’univers de ces 8 écrivains. Un grand merci à Christelle Lebailly, J. James, Mademoiselle Cordélia, Ielenna, Laura Ferret-Rincon, Jupiter Phaeton et Tiphs d’avoir pris le temps de répondre à mes questions 💕

< Articles



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *