Et si vous rencontriez vos personnages de roman ?

Et si vous rencontriez vos personnages de roman ?

Pour bien des écrivains, le rêve ultime est de rencontrer leurs personnages de roman. Ces êtres qu’ils ont fantasmés et qui vivent dans leur esprit. Et si je vous disais que c’est possible ? Bon, je vous l’avoue, je n’ai pas encore trouvé de solution pour que ma joyeuse bande d’Abby McAlban se téléporte dans mon salon. Mais j’ai quelques petites idées en attendant d’avoir l’illumination. Alors, prêt à rencontrer vos personnages ?

Mary Poppins

Entrez dans votre histoire

Certains personnages nous semblent si importants que l’on n’a qu’une envie, aller à leur rencontre. Pamela L. Travers, l’auteur de Mary Poppins, disait qu’elle voyait ses personnages de roman comme sa propre famille. Imaginez un peu, ces êtres fictifs que vous avez créés, qui débarquent soudain sous vos yeux. Plutôt cool, non ? En tout cas, ça a toujours été mon rêve.

Malheureusement, je doute qu’un jour, Kai Bishop, Abby McAlban ou Ren débarquent chez moi. Il me reste alors un moyen pour les fréquenter malgré tout : l’écriture.

Bien sûr, en écrivant votre roman, vous faites vivre vos protagonistes et vous les avez sous les yeux. Mais là, je parle surtout d’écrire pour vous mettre en scène avec vos personnages de roman. Écrivez un texte, une nouvelle, une sorte de fanfiction de votre propre œuvre dans laquelle l’un des personnages est tout simplement vous-même. Vous pouvez ainsi discuter avec vos personnages, imaginer comment se passerait cette rencontre, quelles choses ils vous diraient…

Cela peut avoir un effet thérapeutique. Par exemple, imaginons, vous êtes adolescent et votre scolarité se passe mal. Sur votre temps libre, vous avez inventé des personnages fabuleux qui représentent les amis parfaits que vous souhaiteriez avoir. Imaginez donc ce qui se produirait si ces personnages débarquaient dans votre école pour vous soutenir et vous tenir compagnie.

Personnellement, je trouve que c’est un excellent exercice. Déjà, il fait considérablement rêver. C’est d’ailleurs pour ça que j’écris toute une fanfiction de l’univers Marvel dans laquelle je suis l’un des protagonistes. Je peux y fréquenter mes personnages de roman et ceux du MCU, et je peux y faire ce que je veux car personne ne la lira jamais.

Et ensuite, écrire ce genre de texte vous permettra de mieux connaître vos personnages, qui gagneront en réalisme dans vos romans. Tout bénèf !

Offrez-vous une illustration

Si vous êtes plutôt de ceux qui apprécient l’art visuel, vous pouvez vous offrir une illustration de vous avec vos personnages, ou la faire vous-même si vous êtes assez doué pour ça. Puisque je dessine comme une enfant de trois ans, je collabore depuis maintenant trois ans avec une illustratrice, Zora Kaylin, dont vous pouvez admirer le travail sur ce blog. Je lui ai déjà commandé une quarantaine de mes personnages, et c’est loin d’être fini.

Mais récemment, j’ai eu envie de m’offrir quelque chose d’un peu particulier. Une illustration de moi avec mes personnages favoris, ceux que j’aimerais particulièrement rencontrer car ils ont une place toute particulière dans mon cœur.

Et franchement, je vous l’avoue, ça m’a fait tout drôle de recevoir ce dessin, de me voir entourée de ces chers amis de papier qui me suivent depuis déjà pas mal d’années (surtout pour Abby et Kurt). J’étais vraiment émue !
De plus, comme je l’explique dans l’un des articles du blog, ce genre d’illustration peut vous servir à agrémenter vos réseaux sociaux. C’est l’occasion de faire votre promotion, d’attirer le regard de vos lecteurs avec un beau dessin et, pourquoi pas, d’expliquer votre rapport à vos personnages.
Personnages Mélany Bigot Zora Kaylin
© Mélany Bigot
Abby McAlban, Kurt Howard, Ren de Caran, Rin d’Al Kin On, Kai Bishop

Et si vous personnages de roman étaient déjà là ?

Pour être sûr de rencontrer vos personnages, quoi de mieux que de vous inspirer de personnes réelles pour vos romans ? Alors, bien sûr, et je reviens dessus en détail dans un article, cela peut être délicat de mettre des gens de votre entourage dans votre histoire.
Mais parfois, certaines personnes semblent faites pour être des personnages de roman. Nombreuses de mes connaissances sont devenues les acteurs de mes récits, et c’est toujours amusant de discuter avec elles des différences et des points communs entre elles et leurs alter ego de papier. C’est notamment le cas de Léa Perrie dans Mon immortel ou de Blake Miller dans Abby McAlban.

D’autant que généralement, si l’on met une personne réelle dans son histoire, c’est qu’elle a une symbolique toute particulière pour nous. La transformer en personnage est une façon de lui rendre hommage, de montrer à quel point elle compte pour nous, et d’une certaine manière, la rendre immortelle.

Et comme, pour le coup, vous pouvez parler avec la personne, ou avec des personnes l’ayant connue, vous pouvez en offrir par la suite à vos lecteurs un portrait riche et réaliste.

Croiser son personnage par hasard

Imaginez, vous vous promenez tranquillement en centre-ville. Votre regard vagabonde sur les passants jusqu’à se poser sur un vélo spécial « transport de touristes ». Vous levez les yeux vers son conducteur, et… c’est le choc ! Il ressemble trait pour trait à l’un de vos personnages.

C’est ce qui m’est arrivé il y a quelques années. En l’occurrence, il s’agissait du sosie exact de Kai Bishop, le héros de ma saga Hexen. Je l’ai croisé plusieurs fois par la suite dans les rues de Lyon, et j’aurais adoré à lui demander comment il s’appelait, mais évidemment, je n’ai jamais osé. Depuis, malheureusement, il ne conduit plus de vélo de touriste, alors je ne l’ai plus jamais revu.

Mais ce genre de rencontre n’est pas un cas isolé ! Mon amie auteur Christelle Lebailly a elle aussi croisé l’un de ses personnages complètement par hasard dans un magasin. Selon elle, il correspondait à 100 % à ce qu’elle s’était imaginé, et le brave garçon a dû se demander ce qu’il avait fait pour qu’elle le dévisage ainsi pendant de longues minutes.

Évidemment, ce genre de rencontre ne se contrôle pas. Mais vous avez tout de même un rôle à jouer ! Levez le nez de votre téléphone et restez attentif, regardez les gens qui vous entourent, observez le monde. Vos personnages sont peut-être là, sous vos yeux. Ou vos futurs personnages ? Victor Hugo a inventé Jean Valjean en croisant un bagnard dans la rue. Charles Dickens a eu l’idée du vieux Scrooge en voyant un vieil avare à l’enterrement de son associé. Peut-être êtes-vous le prochain ?

En tout cas, mon conseil principal pour rencontrer, mais surtout pour faire vivre vos personnages est d’écrire, écrire et encore écrire. Ainsi, ils gagneront en consistance et deviendront réels, pour vous et pour vos lecteurs. C’est d’ailleurs le conseil qui est donné à Mégane, l’héroïne de mon roman Mon immortel. Mais pour en savoir plus, il vous faudra aller le lire… 😉

< Articles



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *